Calendrier culturel francophone du Grand Toronto

Août - Septembre - Octobre

DLMMJVS
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4

Cliquez sur la date pour connaître les événements importants

Cliquez ici pour soumettre un événement à noter dans ce calendrier culturel et dans le journal L'Express de Toronto

Petites annonces

Vous recherchez du personnel bilingue? Annoncez dans L'Express!
publicite@lexpress.to

Les petites annonces 20$ pour 20 mots :

activités, rencontres, emplois, produits, services, logement, naissances, décès, etc.

Le journal L'Express

«Entreprise de l'année» 2003 décerné par la Chambre économique de l'Ontario

Prix Lyse-Daniels 2001 «pour marquer sa contribution au rayonnement de la langue et de la culture françaises en Ontario», décerné par l'organisme national Impératif français

Prix Jean-Baptiste Rousseaux 1996 pour «honorer les artisans qui ont contribué par leur travail à l'enrichissement de la presse torontoise», décerné par la Société d'histoire de Toronto.

888 avenue Eastern,
Toronto ON M4L 1A3
Tél: 416-465-2107
Fax: 416-465-3778

Pour annoncer vos activités ou services, pour recevoir le journal chez vous, pour nous contacter : info@lexpress.to.


Le site de rencontres extra-conjugales à la conquête de la France

Toronto

Par Charlotte Vincent – Semaine du 15 juin au 21 juin 2010

Le site de rencontres extra-conjugales à la conquête de la France

Noel Biderman, patron du site Internet Ashley Madison. Malgré les apparences, l’homme se dit heureux dans son mariage.

Le site de rencontre canadien destiné aux personnes mariées prépare son arrivée en France. Très critiqué depuis sa création en 2002, Ashley Madison est déjà présent dans six pays dans le monde. Depuis son bureau torontois, le président d’Ashley Madison, Noel Biderman, explique à L’Express comment il va aider les Français à tromper.

Le slogan d’Ashley Madison donne le ton: «Life Is Short. Have An Affair», ou en français, «La vie est courte. Ayez une aventure».

Un concept qui a vite fait parler de lui et a très vite fait polémique. Noel Biderman, le président d’Ashley Madison, est régulièrement invité dans des débats télévisés pour parler de sa conception du mariage et de la moralité du site.

Mais l’homme défend son concept bec et ongles. «Ashley Madison n’incite pas les gens à avoir une liaison. Quand ils s’inscrivent sur le site, ils ont déjà décidé d’en avoir une. Ashley Madison leur offre une solution plus sûre que d’aller mentir sur des sites de rencontre ou d’aller voir des prostituées».

Certes, les couples n’ont pas attendu la mise en ligne d’Ashley Madison pour être infidèles. C’est d’ailleurs en voyant les statistiques que Noel Biderman a eu l’idée de créer le site. «En voyant que 30 à 35% des inscrits sur des sites de rencontre prétendaient être célibataires alors qu’ils ne l’étaient pas, je me suis dit: il faut créer un site où ils pourront être honnêtes!»

La France et l’Allemagne 
dans le viseur

Aujourd’hui, Ashley Madison compte 6,4 millions d’utilisateurs au Canada, aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande, en Australie, en Irlande et en Angleterre. La France et l’Allemagne sont ses deux nouvelles cibles.

«La France est l’une des démocraties les plus libérales. Je pense qu’ils auront une attitude différente de celle des Américains envers le site. Ils verront cela comme un business très intéressant et surtout un moyen honnête d’aller voir ailleurs. D’autant plus que les relations extraconjugales peuvent aider à sauver un mariage», assure Noel Biderman

Il faut dire qu’il n’a pas toujours été bien accueilli au Canada ou aux États-Unis. Ashley Madison a fait scandale avec une publicité montrant un couple au lit avec pour sous-titre : «ces deux personnes sont mariées, mais pas ensemble». Résultat: le spot a été refusé pendant le Superbowl et la TTC a empêché le site web de faire de la publicité sur les tramways de Toronto.

Noel Biderman espère que la France sera plus compréhensive et compte sur les 5 millions d’euros prévus pour le plan média de lancement du site.

«Les médias seront aussi intéressés par l’aspect sociologie du site. Ils pourront étudier l’utilisation de ce service par les Français. C’est bien plus révélateur que n’importe quelle étude menée via un sondage», assure Noel Biderman.

Il compte aussi ouvrir un bureau commercial en France, mais ne sait pas encore où. «Nous sommes en phase de traduction du site, nous prenons contact avec des avocats, des agences de communication pour pouvoir organiser notre arrivée.

Le site devrait voir le jour autour du mois de septembre», détaille le président.

Aucun complexe

Pour ceux qui s’inquièteraient pour la conscience de Noel Biderman, ne vous en faites pas. L’homme est marié, père de deux enfants et se dit «heureux». Il a une conception très progressiste du mariage. «Les mentalités évoluent. Avant le mariage était très contraignant. Aujourd’hui les divorces sont de plus en plus nombreux. À terme, le modèle monogame va prendre fin», affirme le dirigeant d’Ashley Madison.

Commentaires

Il y a quand même une énorme différence entre honnête et puritain. Ce monsieur joue sur les mots pour garnir sa tirelire.
Il est vrai cependant qu'il ne fait que proposer. L'infidèle n'en sera pas moins ce qu'il est : un menteur. Un menteur qui ne pourra pas même prétendre que ça lui sera tombé dessus.

Paul Sven16 juin 2010 11:05

Et on vous payé combien pour cet article qui frôle le spot publicitaire?

Anonyme16 juin 2010 23:51

D'autre voient la vie très facile. donc il croient tout faire. mais c'est pas normal.

martine10 5 mai 2012 08:42

.Moi je suis à la recherche de ma destinée une relation bien suivie adorable sincère sérieuse.

jean0230 juin 2012 23:45

Je suis a la recherche de l'âme soeur trouver un homme sérieux et honnête qui pourra m aimer !!

Ginette Duval11 janvier 2014 11:31

Commentez

Votre commentaire est envoyé à un modérateur. Il peut s'écouler quelques heures entre votre envoi et l'affichage de votre commentaire sous cet article.

« Retour