Calendrier culturel francophone du Grand Toronto

Novembre - Décembre - Janvier

DLMMJVS
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Cliquez sur la date pour connaître les événements importants

Cliquez ici pour soumettre un événement à noter dans ce calendrier culturel et dans le journal L'Express de Toronto

Petites annonces

Vous recherchez du personnel bilingue? Annoncez dans L'Express!
publicite@lexpress.to

Les petites annonces 20$ pour 20 mots :

activités, rencontres, emplois, produits, services, logement, naissances, décès, etc.

Le journal L'Express

«Entreprise de l'année» 2003 décerné par la Chambre économique de l'Ontario

Prix Lyse-Daniels 2001 «pour marquer sa contribution au rayonnement de la langue et de la culture françaises en Ontario», décerné par l'organisme national Impératif français

Prix Jean-Baptiste Rousseaux 1996 pour «honorer les artisans qui ont contribué par leur travail à l'enrichissement de la presse torontoise», décerné par la Société d'histoire de Toronto.

888 avenue Eastern,
Toronto ON M4L 1A3
Tél: 416-465-2107
Fax: 416-465-3778

Pour annoncer vos activités ou services, pour recevoir le journal chez vous, pour nous contacter : info@lexpress.to.


Le Bureau de la concurrence s'entend avec Bell sur l'achat d'Astral

Médias

Par Jean Philippe Angers (La Presse Canadienne) – Semaine du 5 mars au 11 mars 2013

Le Bureau de la concurrence s'entend avec Bell sur l'achat d'Astral

Le pdg de Bell, George Cope. (Photo: Paul Chiasson, PC)

à 18h54 HNE, le 4 mars 2013.

MONTRÉAL - La transaction Bell-Astral a franchi une étape importante, lundi.

Le Bureau de la concurrence a annoncé avoir conclu une entente avec Bell Canada concernant sa proposition d'achat d'Astral Media.

Le Bureau contraint Bell à vendre plusieurs chaînes de télévision d'Astral.

Néanmoins, Bell conserverait huit des chaînes d'Astral, incluant le Movie Network, HBO Canada et TMN Encore, de même que les services de langue française SuperÉcran, CinéPop, Canal Vie, Canal D, VRAK TV, et ZTélé.

Selon l'organisme, l'entente permettra de «préserver la concurrence» dans les services de programmation télévisuelle payante et spécialisée en français et en anglais au Canada.

«Les consommateurs qui paient pour la programmation télévisuelle veulent un plus grand choix, des produits plus novateurs et des prix raisonnables», a fait valoir John Pecman, commissaire de la concurrence par intérim.

«L'accord est essentiel pour continuer à proposer aux consommateurs une offre diversifiée et assurer le maintien d'une réelle concurrence dans ce domaine.»

La transaction, qui est évaluée à 3,38 milliards $, doit encore obtenir l'approbation du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Le CRTC doit rendre une nouvelle décision concernant la deuxième mouture du projet de transaction, après avoir rejeté la première.

En novembre, les deux entreprises montréalaises avaient révisé leur première proposition en fonction des inquiétudes formulées par le CRTC. L'organisme de réglementation se préoccupait notamment des parts d'auditoire dans le marché de langue anglaise.

Corus a fait état lundi d'une entente avec Bell visant à acquérir les 50 pour cent de participation restants de Télétoon et deux stations de radio d'Ottawa, une fois la transaction Bell-Astral complétée.

Corus, établie à Toronto, détiendrait alors en propriété exclusive Télétoon et Télétoon Rétro (en français et en anglais), le Cartoon Network et les stations de radio CKQB-FM et CJOT-FM.

En plus, Corus a conclu une entente avec Bell et Shaw Media afin d'acquérir leur participation respective de 50 pour cent dans les chaînes spécialisées francophones Historia et Séries +.

Ces transactions de Corus sont évaluées à 494 millions $.

Un processus d'enchères — qui est déjà en cours — doit permettre à Bell de vendre les services de langue anglaise Family (y compris Disney Junior) et Disney XD, et les services de langue française Disney Junior, Musimax et MusiquePlus.

Bell a aussi indiqué lundi qu'elle se départira de dix stations de radio de langue anglaise, à Vancouver, Winnipeg, Toronto et Calgary.

Bell Media continuerait d'exploiter TSN Radio 690 à Montréal comme station de sports de langue anglaise. Dans sa première demande, Bell proposait d'en faire une station de sports de langue française, ce qui avait soulevé l'ire de la communauté anglophone.

Le Bureau a dit avoir déterminé qu'en l'absence de cet accord, l'acquisition des chaînes de télévision payantes et spécialisées d'Astral par Bell se serait «vraisemblablement traduite» par une augmentation des prix, une innovation moindre et un choix réduit de programmation télévisuelle.

Le CRTC doit se prononcer sous peu sur la tenue de nouvelles audiences publiques et sur le contenu de la nouvelle proposition.

Les deux entreprises se donnaient jusqu'au 1er juin, et même jusqu'à la fin juillet si nécessaire, pour conclure la transaction. Au moment de la première annonce, en mars 2012, Bell et Astral espéraient une clôture de la transaction à l'automne 2012, avant que ne tombe le premier rejet par le CRTC.

Astral possède actuellement 25 canaux de télévision spécialisés, 84 stations de radio et un réseau d'affichage publicitaire extérieur. Bell est pour sa part propriétaire du réseau CTV, de TSN, de RDS et de plusieurs stations de radio, entre autres.

Commentez

Votre commentaire est envoyé à un modérateur. Il peut s'écouler quelques heures entre votre envoi et l'affichage de votre commentaire sous cet article.

« Retour