Calendrier culturel francophone du Grand Toronto

Septembre - Octobre

DLMMJVS
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25

Cliquez sur la date pour connaître les événements importants

Cliquez ici pour soumettre un événement à noter dans ce calendrier culturel et dans le journal L'Express de Toronto

Petites annonces

Vous recherchez du personnel bilingue? Annoncez dans L'Express!
publicite@lexpress.to

Les petites annonces 20$ pour 20 mots :

activités, rencontres, emplois, produits, services, logement, naissances, décès, etc.

Le journal L'Express

«Entreprise de l'année» 2003 décerné par la Chambre économique de l'Ontario

Prix Lyse-Daniels 2001 «pour marquer sa contribution au rayonnement de la langue et de la culture françaises en Ontario», décerné par l'organisme national Impératif français

Prix Jean-Baptiste Rousseaux 1996 pour «honorer les artisans qui ont contribué par leur travail à l'enrichissement de la presse torontoise», décerné par la Société d'histoire de Toronto.

888 avenue Eastern,
Toronto ON M4L 1A3
Tél: 416-465-2107
Fax: 416-465-3778

Pour annoncer vos activités ou services, pour recevoir le journal chez vous, pour nous contacter : info@lexpress.to.


FrancoQueer s’est distingué

J'ai pour mon dire

Par Paul-François Sylvestre – Semaine du 5 mars au 11 mars 2013

FrancoQueer s’est distingué

Lorsque vous avez appris que FrancoQueer et son projet Histoires de fiertés étaient en lice pour le Prix Roger-Bernard, à côté du Collège Boréal et de La Vieille Ferme, je parie que vous ne pensiez pas que FrancoQueer allait remporter la palme. C’est du moins ce qu’un petit sondage pas du tout scientifique me permet de croire.

Je vous le dis tout de go. Je suis en conflit d’intérêts en écrivant cette chronique. Doublement pour être précis.

D’une part, je figure parmi les six personnes qui ont témoigné de leur vécu dans le projet Histoires de fiertés, qui a valu à FrancoQueer de décrocher le Prix Roger-Bernard.

D’autre part, je suis le parrain de la candidature de FrancoQueer auprès du Réseau du patrimoine franco-ontarien pour l’obtention de ce prix.

Cela ne m’empêche pas d’être doublement fier. Avec très peu de moyens, FrancoQueer a réussi à illustrer que des hommes et des femmes LGBT peuvent non seulement vivre en français en Ontario, mais faire une contribution à l’épanouissement de leur communauté. Le Prix Roger-Bernard est une plume dans le chapeau d’un organisme aussi modeste que motivé.

Je suis écrivain depuis 1976, donc depuis bientôt quarante ans. Et j’ai écrit plus de quarante livres.

Je me souviens avoir déjà dit que si j’étais né francophone et hétéro à Chicoutimi ou Sept-Îles, je ne serais probablement pas devenu écrivain. C’est mon statut de double minoritaire – francophone en Ontario et homosexuel – qui m’a incité à prendre la plume pour affirmer mon identité et ma fierté.

Lorsque j’ai décidé de m’afficher ouvertement, de sortir du placard en 1975, j’ai pu compter sur l’appui de Gays of Ottawa / Gais de l’Outaouais.

Aujourd’hui, des LGBT franco-torontois peuvent compter sur FrancoQueer, un organisme qui joue admirablement bien son rôle et qui se distingue par surcroît.

Commentez

Votre commentaire est envoyé à un modérateur. Il peut s'écouler quelques heures entre votre envoi et l'affichage de votre commentaire sous cet article.

« Retour