Calendrier culturel francophone du Grand Toronto

Octobre - Novembre

DLMMJVS
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29

Cliquez sur la date pour connaître les événements importants

Cliquez ici pour soumettre un événement à noter dans ce calendrier culturel et dans le journal L'Express de Toronto

Petites annonces

Vous recherchez du personnel bilingue? Annoncez dans L'Express!
publicite@lexpress.to

Les petites annonces 20$ pour 20 mots :

activités, rencontres, emplois, produits, services, logement, naissances, décès, etc.

Le journal L'Express

«Entreprise de l'année» 2003 décerné par la Chambre économique de l'Ontario

Prix Lyse-Daniels 2001 «pour marquer sa contribution au rayonnement de la langue et de la culture françaises en Ontario», décerné par l'organisme national Impératif français

Prix Jean-Baptiste Rousseaux 1996 pour «honorer les artisans qui ont contribué par leur travail à l'enrichissement de la presse torontoise», décerné par la Société d'histoire de Toronto.

888 avenue Eastern,
Toronto ON M4L 1A3
Tél: 416-465-2107
Fax: 416-465-3778

Pour annoncer vos activités ou services, pour recevoir le journal chez vous, pour nous contacter : info@lexpress.to.


La cigarette «brûle» des années de vie

Santé

Par Agence Science-Presse – Semaine du 5 mars au 11 mars 2013

La cigarette «brûle» des années de vie

Il n’est jamais trop tard pour cesser de fumer. Mais plus un individu «écrase» à un âge précoce, meilleures sont ses chances de vivre longtemps.

Ainsi, une personne de 34 ans qui arrête de consommer du tabac peut voir sa longévité augmenter d’une dizaine d’années.

Pour un sujet de 54 ans, l’espérance de vie s’accroît de 6 ans en moyenne, révèle une étude menée sur 200 000 Américains.

Autre résultat frappant: une personne qui cesse de fumer avant 40 ans voit ses risques de mourir d’un mal lié au tabagisme — notamment les maladies pulmonaires et cardiovasculaires — diminuer de 90%.

Cela met en lumière un aspect non négligeable de la question : les ex-fumeurs gagnent aussi en terme de qualité de vie, puisque leurs risques de souffrir de maladies associées au tabagisme s’abaissent considérablement.

Enfin, cette recherche souligne qu’un non-fumeur a deux fois plus de chances d’atteindre l’âge vénérable de 80 ans qu’un fumeur.

Commentez

Votre commentaire est envoyé à un modérateur. Il peut s'écouler quelques heures entre votre envoi et l'affichage de votre commentaire sous cet article.

« Retour