Calendrier culturel francophone du Grand Toronto

Septembre - Octobre - Novembre

DLMMJVS
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8

Cliquez sur la date pour connaître les événements importants

Cliquez ici pour soumettre un événement à noter dans ce calendrier culturel et dans le journal L'Express de Toronto

Petites annonces

Vous recherchez du personnel bilingue? Annoncez dans L'Express!
publicite@lexpress.to

Les petites annonces 20$ pour 20 mots :

activités, rencontres, emplois, produits, services, logement, naissances, décès, etc.

Le journal L'Express

«Entreprise de l'année» 2003 décerné par la Chambre économique de l'Ontario

Prix Lyse-Daniels 2001 «pour marquer sa contribution au rayonnement de la langue et de la culture françaises en Ontario», décerné par l'organisme national Impératif français

Prix Jean-Baptiste Rousseaux 1996 pour «honorer les artisans qui ont contribué par leur travail à l'enrichissement de la presse torontoise», décerné par la Société d'histoire de Toronto.

888 avenue Eastern,
Toronto ON M4L 1A3
Tél: 416-465-2107
Fax: 416-465-3778

Pour annoncer vos activités ou services, pour recevoir le journal chez vous, pour nous contacter : info@lexpress.to.


«Trouvailles» de douaniers

Insolite

Semaine du 5 mars au 11 mars 2013

«Trouvailles» de douaniers

Taser, feux d’artifice, grenade de la Seconde Guerre mondiale, tous ces objets ont été un jour retrouvés par des agents de contrôle en 2012.

Selon l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), l’an dernier, les agents de contrôle des principaux aéroports du Canada ont contrôlé plus de 51 millions de passagers.

Bien qu’il ne soit pas inhabituel de voir des bouteilles de liquides dépassant les 100 ml permis ou des couteaux de poche dans les bagages de cabine des passagers, d’autres découvertes les ont surpris.

Alors à quelques jours de la période d’achalandage de la semaine de relâche, vérifiez bien ce que vous avez dans vos sacs de voyage.

Porte-bonheur malchanceux

Plusieurs personnes voyagent avec des porte-bonheurs. Pour certains, il s’agit d’un porte-clés, pour d’autres c’est un fer à cheval. Un passager de Whitehorse avait sur lui un porte-bonheur très inhabituel: un couteau.

L’alarme du détecteur de métal a amené les agents de contrôle à inspecter un des souliers du passager et ils ont trouvé un couteau caché dans la semelle.

Le passager a dit aux agents qu’il gardait ce couteau dans son soulier «pour la chance».

Pas de chance pour ce passager qui a dû abandonner son porte-bonheur.

Trop, c’est combien?

Un passager à l’aéroport international de Vancouver croyait que «22» couteaux papillon était la bonne réponse. Huit coups-de-poing américains faisaient aussi partie de sa réponse.

Pour couronner le tout, quatre feux d’artifice ont été trouvés dans le bagage du passager. Les articles ont été confisqués par la police et le passager a été arrêté.

Situation explosive

À l’aéroport Billy Bishop de Toronto, les projets de voyage d’un aficionado de la Seconde guerre mondiale sont tombés à l’eau lorsque l’appareil de radioscopie a révélé ce qui ressemblait à une grenade.

Une fouille subséquente et l’intervention de la police ont permis de déterminer que l’article était une réplique d’une grenade de la Seconde guerre mondiale.

Évidemment, ce genre d’article n’est pas permis dans les avions.

Voyager léger?

Des agents de contrôle à Vancouver ont fait une découverte surprenante lorsqu’un passager a franchi le portique de détection de métal: un couteau de chasse de six pouces. Ce n’est pas tout. Durant la fouille, ils ont aussi trouvé 30 g de marijuana et un bâton rétractable en acier (interdit en vertu du Code criminel du Canada). La police a été appelée sur les lieux et le passager a été arrêté.

Trouvaille «choc»

Puisqu’on ne sait jamais quand on aura besoin de son pistolet Taser, un passager à l’aéroport Pearson de Toronto a cru bon d’apporter son dispositif de protection personnelle dans son bagage de cabine.

Lorsque la forme d’un revolver a été observée, les agents de contrôle ont examiné le sac de plus près et se sont aperçus qu’il s’agissait en fait d’un pistolet électrique.

Ce type d’arme est non seulement interdit à bord des avions, mais il est également illégal d’en posséder en vertu du Code criminel du Canada.

Une ceinture d’argent

À l’aéroport international Pearson de Toronto, un passager a déclenché l’alarme en franchissant le portique de détection de métal.

Plusieurs rouleaux de pièces de monnaie ont été trouvés dans la ceinture du pantalon du passager.

Les pièces de monnaie sont permises dans les bagages de cabine, alors espérons que ce passager comprendra qu’il serait plus à l’aise s’il mettait son argent dans son bagage.

Commentez

Votre commentaire est envoyé à un modérateur. Il peut s'écouler quelques heures entre votre envoi et l'affichage de votre commentaire sous cet article.

« Retour